Jeter de la marijuana presque mortelle pour le chien de la famille du comté de Peterborough


Le chien d’une famille du canton de Douro-Dummer a dû passer la nuit dans une clinique vétérinaire d’urgence après avoir consommé de la marijuana lors d’une promenade le long du canal Trent.

Hailey Deller-Hadzi et sa mère Nancy ont emmené leur laboratoire noir de neuf ans, Bear, se promener vers 13 heures dimanche le long du canal près du pont routier de Varsovie.

Environ 30 minutes après leur retour à la maison, ils ont réalisé que quelque chose n’allait pas.

«Tout à coup, ses pattes arrière tremblaient et il avait du mal à se tenir debout. Cela a progressivement empiré pendant les 35 minutes suivantes, puis j’ai appelé le vétérinaire », a déclaré Deller-Hadzi.

Une fois que Bear a été amené à la clinique d’urgence vétérinaire de Kawartha sur la rue Lansdowne Ouest à Peterborough, Deller-Hadzi a déclaré qu’elle devait l’aider à sortir de la voiture pour le donner au technicien car il ne pouvait plus se tenir debout et sa tête oscillait. haut et bas.

Environ 10 minutes après avoir été à l’intérieur de la clinique, Deller-Hadzi a déclaré avoir reçu un appel du vétérinaire qui a déclaré qu’il avait été testé positif au THC.

«Ils lui ont donné une aiguille pour soulager la nausée, puis ils nous ont demandé s’ils pouvaient le brancher à une intraveineuse parce qu’ils craignaient qu’il ne se déshydrate parce qu’il ne mangeait ni ne buvait», a déclaré Deller-Hadzi.

La famille a ensuite eu deux options: surveiller Bear toute la nuit par elle-même ou le garder aux soins intensifs de la clinique. Ils ont choisi de le garder aux soins intensifs.

Depuis que la marijuana a été légalisée en octobre 2018 et encore plus depuis le début de la pandémie de COVID-19 en mars, la clinique d’urgence vétérinaire de Kawartha a constaté une augmentation du nombre de cas de toxicité de la marijuana, selon Joanne Pidgeon, technicienne vétérinaire agréée à la clinique.

«Surtout avec les produits comestibles et le beurre de marijuana», a déclaré Pidgeon.

Deux techniciens vétérinaires du Parkhill Animal Hospital ont également déclaré que leur clinique de Parkhill Road West avait également vu un nombre croissant d’animaux être amenés en raison de la toxicité de la marijuana.

Bien qu’aucun animal qui a été amené à leur clinique ne soit mort des suites de la toxicité de la marijuana, cela peut être mortel, a déclaré Pidgeon.

Les gens doivent s’assurer qu’ils gardent leurs fournitures loin des animaux de compagnie, a-t-elle ajouté.

Pidgeon recommande aux gens de ne pas se contenter de jeter la marijuana ou d’autres substances à l’extérieur.

Chargement…

Chargement…Chargement…Chargement…Chargement…Chargement…

Les individus doivent tenir compte du fait que de nombreuses personnes utilisent les sentiers locaux, a déclaré Deller-Hadzi.

«Gardez-la (marijuana) dans votre maison si vous voulez le faire. Notre chien a failli mourir et je suis sûre que d’autres chiens sont morts », a-t-elle déclaré.

Marissa Lentz

Marissa Lentz est un reporter du personnel de l’Examinateur, basé à Peterborough. Ses reportages sont financés par le gouvernement canadien dans le cadre de son initiative de journalisme local. Contactez-la par e-mail: mlentz@peterboroughdaily.com



Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *