La Commission scolaire de Grand Forks approuve la demande de subvention pour répondre aux besoins de santé mentale des enfants


Le district scolaire prévoit de demander une subvention de 68 020 $ dans le cadre du programme CIGNA Foundation Healthy Kids for Our Future.

Les fonds de la subvention seraient utilisés pour des programmes qui traitent de la santé mentale et du bien-être émotionnel des enfants, en mettant l’accent sur la solitude, l’anxiété, la dépression et la prévention du suicide, a déclaré Catherine Gillach, surintendante adjointe de l’enseignement secondaire, lors de sa réunion de lundi.

Le projet pilote, appelé School Health Hub, fournirait des services de counseling individuel ou de groupe à plus long terme aux élèves de l’école primaire Viking, des services de counseling familial et de consultation aux familles Viking, et des services de sensibilisation aux intervenants Viking.

«S’il réussit, nous voudrions le développer dans d’autres bâtiments et programmes (scolaires)», a déclaré Gillach.

Kiya Knable, travailleuse sociale chez Viking, a «mis en place une vision globale» pour ce projet, avec la directrice Jolyn Bergstrom et Tracy Meagher, assistante sociale, à l’école.

Bergstrom, Knable et Meagher discutent de ces besoins et travaillent sur un programme pour y répondre depuis un certain temps, a déclaré Gillach.

«Il était au stade de l’idéation» jusqu’à ce que cette opportunité de subvention devienne disponible, a-t-elle déclaré. La subvention CIGNA, qui représente le mécanisme de financement, était la seule pièce manquante «pour faire franchir la ligne des objectifs».

La subvention a été rédigée avec la contribution du coordinateur de la santé mentale du district, Geoff Gaukler, et de l’écrivain de la subvention Taunya Schleicher.

Le projet est le résultat d’un partenariat de collaboration entre le personnel de l’école primaire Viking et les programmes de psychologie du counseling et du counseling de l’UND. Il répond à un besoin de conseils pour les enfants et les familles d’âge scolaire élémentaire qui, autrement, n’auraient pas accès à ces services en raison d’obstacles, a déclaré Gillach.

En vertu d’une nouvelle politique, ces demandes de subvention doivent être approuvées par le conseil scolaire avant de pouvoir être soumises.

Cette demande de subvention est confrontée à «un calendrier serré», a déclaré Gillach, notant que la soumission est due sous peu. «Nous avons de la chance que ce soit arrivé quand cela s’est produit» et pourrait être présenté pour approbation lors de la réunion du conseil d’administration de lundi.

Le surintendant Terry Brenner a déclaré que c’est la première fois qu’une demande de subvention est présentée au conseil scolaire pour approbation depuis que la politique a été approuvée.

Chris Douthit, membre du conseil, a demandé pourquoi l’approbation du conseil était nécessaire et a suggéré que cette étape interfère inutilement avec le travail des administrateurs de district scolaire et pourrait ralentir ou empêcher leur capacité à saisir les opportunités de financement.

Le vice-président du conseil scolaire, Eric Lunn, a déclaré que la politique serait renvoyée au comité d’examen des politiques du conseil pour réexamen.

Lundi également:

  • Le conseil a fait une deuxième lecture et a approuvé divers changements de politique proposés, qui vont de la réglementation des réductions possibles des effectifs (bien qu’aucune ne soit prévue à l’heure actuelle), de la suspension et de l’expulsion des étudiants, des congés du personnel, des programmes de nutrition infantile et des fermetures d’urgence.
  • Le conseil a approuvé le choix de SitelogIC en tant que société offrant des services de performance garantis en matière d’économies d’énergie. Cependant, les travaux futurs de l’entreprise reposent sur un éventuel vote référendaire.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *