Le lobby du tabac s’oppose au plan proposé pour réduire les niveaux de vapotage de nicotine


Contenu de l’article suite

En vertu du règlement proposé, le gouvernement interdirait la vente de produits de vapotage contenant des niveaux de nicotine supérieurs à 20 mg / ml. Les règlements sont façonnés d’après les règles de vapotage dans l’Union européenne.

Nous vous prions de nous excuser, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

Imperial Tobacco affirme que le marché canadien du vapotage et de la cigarette est très différent du marché de l’UE, car les cigarettes canadiennes ont un niveau de nicotine plus élevé que les cigarettes européennes.

“Le plafonnement des niveaux de nicotine à 20 mg / ml signifiera que les fumeurs ne pourront pas trouver un produit qui les satisfait, et de nombreux anciens fumeurs qui maintenant vapotent recommenceront à fumer”, a déclaré la société dans un communiqué.

On s’attend à ce que l’industrie du vapotage perde des ventes aux clients adultes qui arrêteraient de vapoter plutôt que de passer à des produits contenant 20 mg / ml de nicotine.

«On pourrait se demander si le plafond actuel de 66 mg / ml est approprié ou non. Cependant, les 20 mg / ml proposés sont trop bas et ne satisferont pas une partie des vapoteurs canadiens actuels ni des fumeurs à la recherche d’une alternative moins nocive », a déclaré Gagnon.

«Il est difficile de comprendre pourquoi le gouvernement adopterait une mesure politique sachant très bien que cela augmentera le nombre de fumeurs au Canada».

Imperial Tobacco affirme être d’accord avec les plans du gouvernement visant à empêcher les enfants d’utiliser des produits de vapotage, notant que les lois interdisent déjà aux mineurs de prendre l’habitude.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *