Les hauts et les bas de la mode en 2020 – South Florida Sun Sentinel


Les masques faciaux étaient nombreux cette année: mesure sanitaire cruciale, signe de solidarité communautaire, football politique, source de revenus importante, déclaration de mode et, dernièrement, appel à l’action très visible. Naomi Osaka a rendu hommage aux hommes et femmes noirs tués par la police en portant leurs noms sur ses masques lors de l’US Open. Snoop Dogg, Sandra Oh et Hillary Clinton (parmi tant d’autres célébrités) portaient des masques «Vote», et Christian Siriano les a remis aux invités lors de son émission de septembre (qui comportait également une robe «Vote»).

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *