Ocean City High School remporte une subvention pour lancer un club de santé mentale


OCEAN CITY, NJ – Pour aider les élèves à parler de leur stress et de leur anxiété, Ocean City High School lance un nouveau club axé sur la santé mentale. Le nouveau club est soutenu par une subvention de 1 000 $ fournie par l’initiative AtlantiCare Healthy Schools, Healthy Children.

La surintendante Kathleen Taylor a déclaré que le nouveau club offre aux étudiants la possibilité de diriger les programmes, les discussions et les activités sur des sujets de santé mentale après les heures de classe et virtuellement.

Le club sera affilié au mouvement Our Minds Matter, qui vise à changer la culture scolaire autour de la santé mentale et à fournir aux jeunes des outils pour développer et maintenir la santé mentale et physique.

“La pandémie a souligné la nécessité d’un groupe d’étudiants axé sur la promotion de la santé mentale, car beaucoup sont confrontés à la peur, à l’anxiété, à la dépression et à la solitude en raison de la crise sanitaire”, a déclaré Jill Berenato, chef de l’équipe du mieux-être de l’OCHS, dans un communiqué mercredi. “Le club Our Minds Matter permettra aux étudiants de se rassembler virtuellement, si nécessaire, pour commencer les activités immédiatement après l’approbation du conseil d’administration du club au début de 2021.”

La subvention AtlantiCare Healthy Schools, Healthy Children aidera les dirigeants de club OMM à planifier des activités qui renforcent les comportements sains, y compris le yoga après l’école, la méditation, des conférences ou des ateliers invités pour aider les étudiants à développer des capacités d’adaptation pour mieux gérer le stress et l’anxiété et à pratiquer l’auto-apprentissage. se soucier.

L’OMM OCHS vise à organiser des activités mensuelles pour promouvoir la santé mentale et le bien-être à l’ensemble de la communauté scolaire. Le club organisera des campagnes d’une semaine à quelques reprises tout au long de l’année scolaire, axées sur un aspect de la santé mentale, comme briser la stigmatisation entourant les discussions sur les problèmes de santé mentale ou le partage de stratégies d’adaptation pendant les périodes de stress élevé.

«Nos recherches ont montré que c’est quelque chose dont nos étudiants bénéficieront certainement, et ce financement nous aidera à avancer rapidement, à un moment où le besoin d’activités et de systèmes de soutien favorisant une santé mentale positive est si grand», a déclaré Lauren Gunther. OCSD Directeur des services aux étudiants et coordonnateur des programmes.

Vous avez un conseil de nouvelles? Envoyez un courriel à kimberlee.bongard@patch.com.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *