Un homme de Caroline du Nord condamné à la prison, condamné à payer plus d’un million de dollars de dédommagement pour contrebande de tabac et régime fiscal – The Coastland Times


Un homme de Pink Hill a été condamné du 20 mai à 78 mois de prison pour complot en vue de blanchiment d’argent et dépôt d’une fausse déclaration de revenus de 2014, après avoir plaidé coupable aux accusations le 7 octobre 2020, selon un communiqué de presse du ministère de la Justice. , District Est de la Caroline du Nord.

Selon des documents judiciaires et d’autres informations présentées au tribunal, Phil Caprice Howard, 55 ans, s’est arrangé à au moins 221 occasions différentes pour que le tabac coupé soit transporté par camions de Wilson, en Caroline du Nord, vers une zone située sur ou à proximité de la réserve de la nation Akwesasne Mohawk. («Réserve d’Akwesasne») dans le cadre d’un complot visant à faire passer le tabac en contrebande au Canada sans payer les droits d’accise fédéraux canadiens et les taxes provinciales. La réserve d’Akwesasne chevauche les frontières des États-Unis et du Canada sur les deux rives du fleuve Saint-Laurent. Les co-conspirateurs ont ensuite fait passer le tabac haché en contrebande sur le fleuve Saint-Laurent et sur la réserve de la nation Mohawk de Kahnawake au Québec. Là, le tabac haché était transformé en cigarettes de contrebande. De nombreux co-conspirateurs avaient des liens avec des syndicats du crime organisé, selon le communiqué.

En tout, le complot a introduit en contrebande plus de 6 millions de livres de tabac haché au Canada, ce qui a entraîné une perte fiscale pour le Canada de plus de 600 millions de dollars, selon le communiqué. «Howard a reçu un paiement sous forme d’espèces et de cigarettes qui ont été ramenés dans le district est de la Caroline du Nord, ainsi que sous forme de fils, obtenant au total plus de 2 millions de dollars de produits criminels, qu’il a blanchis grâce à une série. des transactions financières. Howard a omis de déposer les formulaires 8300 pour sa réception d’argent », a déclaré le communiqué. «De plus, Howard a omis de déclarer ses profits criminels dans ses déclarations de revenus, notamment en remplissant de fausses déclarations de revenus pour les années d’imposition 2014-2018. Au total, les délits fiscaux du prévenu, qui remontent à l’année fiscale 2008, ont causé une perte fiscale aux États-Unis de plus d’un million de dollars. »

«Cette poursuite démontre l’ampleur de la criminalité organisée et le succès de la coopération internationale et multi-district des services répressifs pour tenir ces individus responsables de leur conduite criminelle, qu’il s’agisse d’obstruction à la justice, de blanchiment d’argent ou d’évasion fiscale», a déclaré Acting L’avocat américain G. Norman Acker III. «Notre bureau continuera de poursuivre vigoureusement les enquêtes et les poursuites relatives à ces crimes.»

«Pour faire confiance au système fiscal de notre pays, les contribuables honnêtes doivent être assurés que l’enquête criminelle de l’IRS est diligente lorsqu’il s’agit de faire appliquer les lois fiscales, comme la tentative d’Howard de sous-déclarer ses revenus,» Agent spécial par intérim en charge du Charlotte Field Office Mona Passmore a déclaré. «En unissant leurs forces avec nos partenaires d’application de la loi et le ministère de la Justice pour enquêter sur les crimes financiers, l’IRS découvre les crimes fiscaux qui sont tout aussi importants à poursuivre.»

Le communiqué indiquait que Howard avait également fourni un faux témoignage sous serment à un grand jury fédéral enquêtant sur la fraude à l’assurance-récolte fédérale dans le cadre d’une enquête conjointe menée par le Bureau de l’inspecteur général du Département de l’agriculture des États-Unis (USDA-OIG) et l’Internal Revenue Service (IRS).

«Un témoignage véridique devant un grand jury fédéral est un élément essentiel de toute enquête criminelle, y compris cette enquête, qui impliquait en partie une fraude au programme fédéral d’assurance-récolte», a déclaré l’agent spécial en charge Jason M. Williams du Bureau de l’inspecteur général du département américain de l’Agriculture (USDA -OIG). «La condamnation dans cette affaire souligne que faire de fausses déclarations constitue une entrave à l’administration de la justice et ne sera pas toléré.»

En plus de la peine d’emprisonnement, le juge de district américain James C. Dever III a ordonné à Howard de purger trois ans de mise en liberté surveillée et de verser environ 1 062 192 dollars en dédommagement aux États-Unis. Howard a également été condamné à confisquer 2 232 814 $ à titre de produit de son activité de blanchiment d’argent.

Acker et le sous-procureur général adjoint par intérim Stuart M. Goldberg de la division fiscale du ministère de la Justice ont fait cette annonce après la condamnation du juge de district américain James C. Dever III. Le Bureau de l’inspecteur général de l’USDA et l’IRS-Enquêtes criminelles ont enquêté sur l’affaire avec l’aide de l’Agence des services frontaliers du Canada – Division des opérations d’application de la loi et du renseignement, Section du renseignement; Sûreté du Québec Police; le Bureau des enquêtes sur la sécurité intérieure de Buffalo (HSI) et le Groupe de travail sur la sécurité à la frontière de HSI Massena; Bureau de l’alcool, du tabac, des armes à feu et des explosifs, Charlotte Field Division; et les bureaux des avocats des États-Unis pour le district nord de New York et le district ouest de New York. L’ancien procureur adjoint des États-Unis Banumathi Rangarajan et le procureur de la division fiscale Will Guappone ont poursuivi l’affaire.

LIRE PLUS DE NOUVELLES ICI.

TENDANCES RÉCENTES:

Trois hommes de Caroline du Nord condamnés à la prison pour l’enlèvement de deux victimes

Un homme de Caroline du Nord condamné à la prison, condamné à payer une indemnité pour incendie criminel

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *