“ Une alimentation saine, l’activité physique peut réduire le risque de cancer ”


Des habitudes alimentaires saines, une activité physique régulière et le fait de rester à l’écart du tabac et de la consommation d’alcool peuvent aider à réduire le risque de cancer dans une large mesure, Dr Jagadesh Chandra Bose, consultant principal, oncologie chirurgicale, Dr Rela Institute and Medical Center (RIMC) , a déclaré dimanche.

Aborder un webinaire organisé par L’Hindou et le RIMC dans le cadre du L’Hindou Série Bien-être sur la prévention et le traitement du cancer, il a déclaré que la prévalence du cancer continuerait d’augmenter à l’avenir.

Soulignant que la consommation régulière de tabac ou de fumer posait un risque élevé de cancer, en particulier de cancer de la bouche, il a déclaré que si une personne consommait de l’alcool avec cela, cela aurait un effet synergique en augmentant le risque.

Le Dr Bose a déclaré que la réduction des glucides et des aliments frits et l’augmentation de la consommation d’aliments bouillis, de fruits et de légumes pourraient réduire le risque de cancer.

Étant donné que le stress était un facteur de risque de cancer, il était important de rechercher un mode de vie équilibré sans stress avec des activités physiques régulières telles que l’exercice et le yoga. Soulignant que le cancer n’était détecté à un stade précoce que chez 30 à 40% des patients, car il pouvait rester silencieux sans aucun symptôme, le Dr Bose a déclaré qu’il était important de subir des contrôles de santé périodiques. «Plus le diagnostic est fait tôt, plus il est facile à traiter et les risques de récidive seront significativement faibles», a-t-il déclaré.

Faisant écho à ses pensées, Santhosh Sampath, consultant en médecine nucléaire, RIMC, a déclaré que certaines personnes étaient inutilement inquiètes et optaient volontairement pour une TEP ou une tomodensitométrie. “Cependant, de tels types de tests ne doivent être effectués que sur l’avis du médecin après certaines investigations primaires”, a-t-il déclaré.

Komalavalli Subbiah, consultante en radiologie, RIMC, a déclaré que toutes les femmes âgées de plus de 40 ans devraient subir une mammographie périodique pour vérifier le cancer du sein, qui, selon elle, devenait de plus en plus répandu.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *